Les jeunes veulent être mieux écoutés à Châtel-St-Denis

Complexe sportif du Lussy, piscine et nouvelles constructions, le chef-lieu veveysan se développe rapidement.

Une population qui a doublé depuis l'arrivée de l'autoroute pour dépasser aujourd'hui les quelque 7000 habitants, des nouvelles constructions qui se multiplient et des infrastructures qu'il faut créer ou rénover: Châtel-Saint-Denis fait face à de nombreux défis.

Et les candidats sont nombreux à vouloir les relever. Pour le Conseil communal, ils sont 21 à briguer l'un des 9 sièges, et 7 sortants à se représenter. Actuellement le groupe UDC-PAI, parti des paysans, artisans et indépendants, détient trois sièges, tout comme l’Union ouvrière-socialiste, tandis que le PDC est assis sur 2 fauteuils et le PLR sur un.

Nombreux investissements prévus

Selon la planification financière, la commune prévoit des investissements nets de plus de 90 millions pour ces quatre prochaines années. Parmi les gros projets, il y aura bien sûr la transformation du complexe sportif du Lussy. Un enjeu qui presse alors qu'aujourd'hui, de nombreux sportifs n'ont aucun endroit adapté pour s'entraîner ni même parfois pour se changer.

Le temps presse aussi pour la piscine, devenue vétuste. Le Conseil général a accepté de peu cet été un crédit pour étudier les coûts d'une rénovation du complexe existant. Près de 7 millions de francs sont aussi prévus pour rénover le bâtiment de la Châteloise qui doit accueillir l'accueil extra-scolaire.

Les jeunes veulent être pris en compte

Parmi les 7400 habitants de la commune, les jeunes sont nombreux. Un habitant sur trois a moins de 30 ans. Et certains d'entre eux ont parfois l'impression de ne pas être assez écoutés par leurs autorités.

Quatre jeunes de la radio NRV, développée au sein du CO de la Veveyse, témoignent de leurs attentes, à quelques semaines des élections communales. La mobilité figure parmi leurs préoccupations, notamment.

Réécouter notre entretien complet:

Voir notre débat avec les candidats au Conseil communal:

RadioFr. - Loic Schorderet