A 11 contre 10 dès la 20e

Le Lausanne-Sport a manqué un gros coup à Bâle lors de la 21e journée de Super League samedi. Durant 70 minutes en supériorité numérique, les Vaudois ont été incapables de trouver la solution (0-0).

Le LS avait pourtant toutes les cartes en main pour s'enorgueillir de la bête blessée qu'est le FC Bâle. Humiliés 6-2 en Coupe de Suisse mercredi, les Rhénans se sont retrouvés à dix dès la 20e minute. En effet, loin de toute action de jeu, Eray Cömert avait donné un coup à Hicham Mahou. Une bénédiction pour Lausanne?

Sur le papier, oui. Sur le terrain, tout cela a été bien plus compliqué. Evidemment, les hommes de Giorgio Contini ont largement dominé une partie dans laquelle le FCB s'est contenté de défendre pour protéger le 0-0. Mais malgré quelques occasions (Puertas, Guessand, Kukuruzovic, Mahou, Brazão...), les Vaudois ne sont jamais parvenus à trouver la faille. Même si cela s'est parfois joué à peu de choses, à l'instar de cette possibilité en or de Guessand repoussée par Lindner à la 93e.

Reste que Bâle ne crachera pas sur ce point du courage, qui tombe tout de même bien après le cauchemar vécu ces derniers jours. Pour Lausanne, c'est en revanche une grosse opportunité ratée de s'éloigner de la zone rouge.

Vaduz bien vivant

Car en bas, Vaduz n'est pas près de lâcher. Les Liechtensteinois ont battu 2-1 Saint-Gall et restent ainsi en course pour le maintien.

C'est un doublé du défenseur Joël Schmied (déjà cinq buts cette saison) qui a permis à Vaduz de prendre le meilleur sur les Brodeurs. Un par mi-temps, suite à des coups de pied arrêtés.

Si Saint-Gall a touché la barre sur coup franc par Quintilla, les joueurs de Peter Zeidler ont globalement manqué leur match, trois jours après avoir retrouvé la victoire contre Lucerne (2-1). Même si Alessandro Kräuchi est parvenu à réduire l'écart à la 80e.

Au classement, Vaduz revient à deux points de Lucerne (qui compte un match de moins) et trois de Sion. Mercredi, les Liechtensteinois recevront Lucerne dans un match déjà capital pour le maintien.

ATS