L'Estaminet, boutique insolite, ouvre en pleine pandémie

Amoureux des beaux objets, Mario Almeida et Benoît Risse ont osé ouvrir L'Estaminet, un cabinet de curiosités, à Fribourg, en avril.

Adeptes du minimalisme, fuyez! A L'Estaminet, plus il y a d'objets, mieux on est. C'est en tout cas l'avis des gérants de la boutique, Mario Almeida et Benoît Risse. "Nous on est des amoureux des objets, à notre domicile, il y en a énormément. Mais ceux qui sont ici, à la boutique, ne viennent pas de chez nous. Durant le confinement, on était bien à la maison, mais on avait l'impression que ce n'était pas le cas de tout le monde", explique Mario Almeida.

L'idée d'ouvrir une boutique germe dans l'esprit du couple de trentenaires fribourgeois. "Avoir des beaux objets qui ont une histoire avec lesquels on se sent bien, cela aide aussi à être à l'aise à la maison durant cette période. On s'est dit qu'il n'y avait pas tellement d'endroits comme celui-ci à Fribourg", poursuit-il. Ils se lancent et ouvrent L'Estaminet, à la rue Pierre-Aeby dans le quartier du Bourg, en avril 2021. "Un estaminet est un petit bistrot dans le nord de la France et en Belgique. On aimerait ici inculquer cette idée de partage, notamment avec les objets", raconte le gérant.

Pour Mario Almeida, il est important de rester positif, malgré le Covid. "Avec ce projet, on voulait montrer qu'il n'y a pas que des fermetures, des faillites, mais aussi des gens qui osent créer de nouvelles choses", explique-t-il. A côté de la boutique qui est ouverte du jeudi au samedi, le trentenaire assure ses arrières avec un emploi fixe d'éducateur social, dans le milieu du handicap mental. "J'avoue que sans un travail à côté, je ne me serais pas lancé dans cette aventure maintenant".

La boutique est dans le style "cabinet de curiosités" et propose toute une série d'objets insolites, allant des oeufs d'émeu aux insectes peints, en passant par un porte-bébé ethnique ou encore un prie-dieu et des crucifix customisés.

Ecouter le reportage complet:

Durant la crise, de nombreux Fribourgeois ont décidé de créer une entreprise ou de se lancer dans un nouveau projet professionnel. Episodes précédents: Restauratrice, elle se reconvertit durant le Covid, Malgré la crise, il ouvre un magasin à la ferme

RadioFr. - Isabelle Taylor