Expo.02, c'était il y a 20 ans!

La 6e exposition nationale a démarré le 14 mai 2002. Morat et son monolithe restent dans les mémoires. Retour en images.

L'Expo.02 avait attiré plus de dix millions de visiteurs entre les villes de Morat, Bienne, Yverdon et Neuchâtel. Quatre arteplages ainsi que 39 expositions avaient été imaginées dans la région des Trois-Lacs tout au long des 159 jours qu'avait duré la manifestation.

Morat avait par exemple vu pousser un gigantesque monolithe au milieu du lac. En son sein se trouvaient trois panoramas. Le premier représentait le panorama contemporain suisse. Sur le second figurait la vue réelle sur le lac. Enfin, la bataille de Morat en 1476 était représentée sur le dernier d'entre eux. L'idée derrière cette arteplage était d'inviter tout un chacun à réfléchir à sa place dans le monde et dans l'Histoire.

"Instant et éternité"

La ville de Morat accueillait également un grand sous-marin, construit par Jacques Piccard en 1964, illustrant lui aussi le thème "Instant et Éternité". L'arteplage de Neuchâtel consistait quant à elle en un paysage artificiel amarré à la ville. La thématique était celle de la nature et de l'artifice. Ainsi, tout ce qui était communément admis comme artificiel était alors traité de manière naturelle. Et vice versa.

Bienne voulait représenter la relation à l'argent, à l’État, ainsi que la communication. Les trois tours de l'arteplage étaient conçues dans cette idée-là. Enfin, Yverdon s'intéressait à la place de l'être humain dans l'univers avec son nuage "Blur".

Une intensité harassante

Nelly Wenger, directrice d'Expo.02, revient sur l'événement avec émotion: "Ce qui est omniprésent dans le souvenir ce sont les symboles, les couleurs, les atmosphères. Je pense à ces paysages magnifiques de la région, à cette joie de vivre, à cette frivolité, à cette beauté aussi, et cela reste intact."

Il est encore difficile pour l'emblématique directrice de revenir sur les lieux. "Ça me confronte trop frontalement à cette disparition, ça me replonge un peu plus dans cette intensité qui était harassante à l'époque. Il y a toutes ces choses qui reviennent et c'est un peu difficile émotionnellement", confie-t-elle.

Une nouvelle exposition nationale pourrait bien voir le jour en 2027. Quatre projets sont actuellement sur la table.

Reportage:

Frapp - Rédaction