L'indice PMI explose les records

L'indice PMI des directeurs d'achat dans le secteur industriel du mois d'avril est le plus haut jamais enregistré depuis le début du rassemblement des données en 1995.

Avec le retour de la demande mondiale, la reprise helvétique est si rapide qu'elle laisse entrevoir des risques de pénurie. Les services progressent.

L'indicateur, très suivi par les milieux économiques, a progressé de 3,2 points en avril à 69,5 points, soit le plus haut niveau enregistré depuis janvier 1995, indiquent lundi Procure.ch et Credit Suisse dans un communiqué.

Les analystes estiment qu'il ne faut pas accorder "trop d'importance" à ce record dans la mesure où elle suit la dépréciation mondiale provoquée par l'irruption du Covid-19. Les entreprises suisses portées vers l'exportation sont toutefois soutenues par ce vent favorable dans l'industrie manufacturière mondiale.

Au niveau des services, le PMI a grimpé de 2,1 points en avril à 57,6 points, dépassant le seuil de croissance pour le troisième mois consécutif. Pour Procure.ch et Credit Suisse, c'est une reprise, mais bien moins généralisée que celle du secteur industriel.

La demande de biens manufacturés devrait être généralement supérieure à la moyenne, car les options de consommation des ménages sont limitées par les confinements, notamment au niveau des services.

Un risque de pénurie

Les délais de livraison et les prix d'achat ont continué à progresser en avril, et les stocks de produits finis se sont globalement contractés malgré la progression de la production.

En Suisse, les fabriques ont nécessairement dû embaucher pour faire face à la vague. Mais le rythme de création de nouveaux emplois est "relativement modéré", selon l'étude.

A 54,5 points, le sous-indice "emploi" se situe au-dessus du seuil de croissance mais bien en-dessous de ses précédents sommets. La prudence des entreprises pourrait bien s'expliquer par un certain scepticisme quant à la durée du rebond actuel.

Un sondage d'économistes compilé par AWP avait prévu un PMI corrigé des variations saisonnières entre 65,0 et 68,0 points, et dans les services entre 57,0 et 58,0 pour le mois d'avril.

ATS