Mondial 2022: place à la deuxième journée

Deux des favoris du Mondial, les Pays-Bas et l'Angleterre, tenteront de valider ce vendredi, sans attendre, leur billet pour les huitièmes de finale.

Bien partis, les Pays-Bas pourraient assurer leur qualification face à l'Equateur. © KEYSTONE/EPA/Mohamed Messara
Bien partis, les Pays-Bas pourraient assurer leur qualification face à l'Equateur. © KEYSTONE/EPA/Mohamed Messara
1 / 2

De son côté, le Qatar, pays-hôte, sera confronté à des Sénégalais revanchards.

L'armada Oranje, en battant le Sénégal 2-0 lundi dans le Groupe A, et les Three Lions, en disposant de l'Iran 6-2 quelques heures plus tard, dans le Groupe B, ont bien lancé leur campagne, mais il reste quand même deux matches à jouer au premier tour.

Les hommes de Louis van Gaal feraient bien de se défaire vendredi des Equatoriens, victorieux du Qatar dans le match d'ouverture (2-0), alors que ceux de Gareth Southgate affronteront leurs cousins américains, qui ont fait match nul contre les Gallois (1-1). Ce sera peut-être sans leur capitaine Harry Kane, touché à la cheville droite contre les Iraniens.

La situation est très ouverte dans le Groupe A: l'Équateur peut, a priori, créer la surprise contre des Néerlandais moyennement convaincants qui ont dû attendre la fin de la rencontre (Gakpo 84e, Klaassen 90e+9) pour battre le Sénégal.

Quant aux vainqueurs de la dernière Coupe d'Afrique des Nations, ils ont déjà grillé leur joker, dans la finale du groupe, et seraient bien inspirés de gagner deux matches a priori à leur portée. Ce sera plus facile contre le Qatar vendredi que contre l'Equateur ensuite.

Dans le Groupe B, la situation est relativement comparable: l'Angleterre a tout intérêt à se qualifier vendredi, contre un Team USA déçu par le résultat de son premier match, sans attendre un duel fratricide contre les Gallois de Gareth Bale, grands favoris contre l'Iran.

ATS
...