Cuisant échec de la Suisse

L'équipe de Suisse ne défiera pas l'ogre suédois en finale de son championnat du monde à Zurich.

Patrick Eder (29) et la Suisse ont souffert samedi face aux Tchèques © KEYSTONE/WALTER BIERI

Lourdement battue (11-3) par la Tchéquie en demi-finale, la sélection de David Jansson devra se contenter de lutter pour le bronze face à la Finlande dimannnche.

La déception est à la mesure des ambitions affichées par cette équipe de Suisse, qui visait la deuxième finale de l'histoire de l'unihockey masculin helvétique voire plus si affinités. Mais elle a manqué son affaire face aux Tchèques, qui avaient signé un petit exploit en arrachant un point à la Suède dans la phase de groupes.

Les Helvètes ont pourtant su se remettre d'un début de match cauchemardesque. Menés au score - une première pour eux dans cette compétition - après seulement 1'50'' de jeu, ils ont rapidement renversé la vapeur grâce à des réussites de Christoph Meier (4e) et de Patrick Mendelin (7e).

7-2 à la 35e

Mais la Suisse n'est pas parvenue à enflammer cette rencontre, malgré le soutien de son nombreux et bouillant public. Redoutable d'efficacité, la Tchéquie a su profiter de la moindre ouverture pour reprendre très vite - et très nettement - l'avantage.

Le changement de gardien, effectué après 31 secondes au deuxième tiers alors que les Tchèques venaient d'inscrire le 4-2, n'a rien changé. Patrick Eder n'a pas été plus heureux que Pascal Meier, encaissant le 5-2 107 secondes après son entrée.

La messe était dite après le 6-2, tombé à la 33e sur le 10e tir cadré par les Tchèques. La Suisse a bien réduit à nouveau l'écart grâce à Patrick Mendelin (37e, 7-3), mais elle n'a jamais pu croire en un improbable "comeback".

ATS
...