Omicron dans les rayons

Dans le canton de Fribourg, le secteur du commerce de détail est particulièrement touché par les vagues de quarantaines et d'isolement.

"Nous avons dû fermer une succursale pendant deux jours la semaine passée et annuler des vacances pour faire fonctionner l'entreprise." Le constat d'Anne-Laure Angéloz correspond à celui de nombreux responsables de commerces dans le canton de Fribourg. À cause des quarantaines et des isolements, environ 15 à 20% du personnel de l'entreprise fribourgeoise est absent. 

Face à cette situation, certains commerçants ont dû se réinventer. "Trois personnes sur six avaient le Covid, donc nous avons pris la décision de fermer le magasin et de faire venir les clients sur rendez-vous", annonce Julien Molliet, employé à l'entreprise Sports Aventures à Romont. 

Au niveau du canton, les absences liées au Covid-19 représentent environ 10 à 50% des effectifs au sein des entreprises. "Mon avis est qu'il faut tout faire pour réduire la durée des quarantaines, sinon on va bloquer toute l'économie", espère Christian Riesen, président de la Fédération cantonale fribourgeoise du commerce indépendant de détail. 

Voir le reportage complet:

La Télé - Gianluca Agosta