Pétition pour "seul un oui est un oui"

Cinquante organisations et plus de 40'000 personnes appellent le Parlement à adopter la solution du consentement, "Seul un oui est un oui", pour définir le viol en droit pénal. Le Conseil national doit se prononcer lors de la session d'hiver.

Pétition pour le consentement, table ronde sur les violences sexuelles: la journée de lundi est placée sous le signe des violences contre les femmes (archives). © KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

La pétition a été remise lundi à la Chancellerie fédérale par Amnesty International, Opération Libero et des partenaires qui la soutiennent. Des parlementaires de tous bords étaient également présentes, notamment les conseillères nationales Léonore Porchet (Vert-e-s/VD), Tamara Funiciello (PS/BE) et Kathrin Bertschy (Vert'libéraux/BE).

Le même jour, la ministre de la justice Karin Keller-Sutter rencontre les cantons et les milieux spécialisés sur la thématique des violences sexuelles. L'ONU et le Conseil de l'Europe ont récemment épinglé la Suisse sur sa gestion des violences domestiques et sexuelles.

ATS
...