Potentiel éolien élevé à Fribourg

Le canton se hisse en 4e position derrière Berne, Vaud et le Jura, selon une nouvelle étude de la confédération rendue publique mardi.

Fribourg est l'un des cantons où le potentiel éolien est le plus élevé. Avec un potentiel de production de plus de 1800 Gigawattheures par année, il arrive en 4e position nationale, selon le rapport de la Confédération.

C'est 10 fois plus que les objectifs annoncés par le canton de Fribourg en 2020. De leur côté, les opposants contestent ce chiffre. "Ils font fi des éléments importants pour l'énergie éoliennes", estime la députée PLR Antoinette de Weck, vice-présidente de l'association Paysage Libre Suisse, "Les circonstances topographiques et locales, géographiques, ont une importance colossale."

D'après l'étude, les éoliennes pourraient produire près de 30'000 gigawattheures. 

Potentiel national revu à la hausse

Le potentiel de l'énergie éolienne en Suisse est de 29,5 térawattheures (TWh) par an, dont 19 TWh pendant le semestre d'hiver, selon une récente étude. C'est bien plus que les 3,7 TWh par an estimé en 2012.

Cette différence s'explique d'une part par les progrès techniques des installations éoliennes, d'autre part par l'évolution des conditions-cadres politiques, indique mardi dans un communiqué l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), qui a mandaté l'étude auprès de la société Meteotest AG.

Le Plateau offre le plus grand potentiel éolien (17,5 TWh par an), suivi par l'Arc jurassien et les larges vallées alpines (7,8 TWh), puis les Alpes (4,2 TWh).

Une exploitation de 30% de ce potentiel, ce qui représente quelque 1000 installations éoliennes, "suffirait à apporter une contribution essentielle à un approvisionnement en électricité sûr en Suisse et à réduire la dépendance vis-à-vis de l'étranger", écrit l'OFEN. Elle permettrait de produire 8,9 TWh, dont 5,7 TWh en hiver, soit plus que la production annuelle de la centrale nucléaire de Gösgen (environ 8 KWh).

ATS / RadioFr. - Loïc Schorderet
...