La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala élue à la tête de l'OMC

Les 164 membres de l'Organisation mondiale du commerce ont désigné lundi à Genève par consensus la nouvelle patronne après des mois de blocage américain.

Cette ex-ministre des finances et des Affaires étrangères doit devenir début mars la septième personne à la tête de l'organisation. Son mandat est prévu jusqu'à fin août 2025.

L'arrivée de la nouvelle administration de Joe Biden a permis de lever les obstacles imposés par le prédécesseur du président américain, Donald Trump, pour la validation de la nomination de Mme Ngozi. La Nigériane avait été largement soutenue par les membres il y a quelques mois mais Washington avait refusé de rejoindre le consensus.

ATS