Le maquillage d'effets spéciaux, la passion d'un Marlinois

Dans le cadre d'Halloween, Frapp a invité Theis Scherrer, un jeune homme de 28 ans avec un penchant pour le maquillage horrifique réaliste.

"Quand j'avais 12 ans, ma mère m'a offert une palette de maquillage et elle a commencé à me maquiller en vampire ou en zombie. C'est à ce moment-là que ça a commencé", explique Theis Scherrer. Ce makeup artist amateur s'est passionné pour cet univers après avoir visionné le film "Nightmare on Elm Street" ("Les Griffes de la nuit"), il décide de recréer le gant emblématique de l'effrayant Freddy Krueger. Il utilise alors les moyens du bord: un gant de ski et des feuilles de palmier. Depuis, il n'a fait que progresser dans le domaine du maquillage d'effets spéciaux.

Les débuts n'ont pas été faciles. Son entourage ne comprenait pas la fascination du jeune homme pour le macabre. "Les gens trouvaient que j'étais très bizarre, il y avait beaucoup de jugement, mais j'ai su faire mes preuves". Cet interactive media designer de formation a su démontrer son talent grâce au réalisme de ses maquillages.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par theis (@theiskidmose)

Autodidacte, il s'est formé en suivant des tutoriels de maquillage sur YouTube et les making-of de ses films d'horreur favoris ainsi que beaucoup d'expérimentation et avec parfois quelques ratés, "c’est comme ça qu’on apprend."

Son prochain projet est la réalisation et la vente de prothèses pour d'autres amateurs de maquillage à effets spéciaux qui n'ont pas forcément les moyens ou les connaissances dans le domaine.

Frapp - Noemie Villani