Les locataires sont plus nombreux à remettre leur bail

Les annonces de location pour les restaurants, bars et cafés sont en hausse en Suisse. Le canton de Fribourg ne fait pas exception.

Selon la plateforme immobilière ImmoScout24, les annonces de location pour des cafés, bars, restaurants ou encore hôtels ont bondi de 70% en janvier par rapport à la même période un an plus tôt. Une statistique qui s'explique notamment par la crise liée à la pandémie.

"La situation est inquiétante, s'alarme Gilberte Schär, présidente de la section fribourgeoise de l'Union Suisse des professionnels de l'immobilier. De nombreux locataires rencontrent des problèmes pour payer leur loyer." Et ce malgré les aides financières de l'Etat. "Beaucoup de bailleurs ont fait un geste envers leur locataire, mais certains ne peuvent simplement pas le faire", souligne-t-elle.

"Début d'une vague de faillites"

Pour Muriel Hauser, présidente de Gastro Fribourg, les chiffres sont parlants. "Cela démontre que de nombreux bailleurs n'ont pas soutenu les locataires. Les sondages disent que seuls 42% de ceux qui avaient contacté leur bailleur se sont vu accorder une réduction de loyer."

Selon elle, on ne mesure pas encore le plein impact de la crise. "Les locataires vont d'abord essayer de résilier ou de remettre leur bail à loyer, et ensuite seulement ils vont déposer le bilan. On se trouve donc au début d'une vague de faillites."

Les très attendues annonces du Conseil fédéral changeront-elles la donne mercredi? Gastro Fribourg espère au moins des assouplissements pour le domaine de la restauration. "S'ils ouvrent, beaucoup d'exploitants rouvriront avec d'immenses trous dans les caisses." Le décor est planté.

RadioFr. - Vincent Dousse / an