Suisses mieux lotis que leurs voisins au chapitre anti-Covid

Même si le Conseil fédéral a repoussé des assouplissements très attendus, les Suisses s'en sortent bien en comparaison européenne.

Le régime des restrictions a été moins sévère pour les Suisses que pour leurs voisins européens. © KEYSTONE

Siroter un verre sur la terrasse d'un restaurant ou partager un repas de Pâques avec plus de dix personnes, beaucoup de Suisses y ont cru. Mais le Conseil fédéral a finalement décidé de jouer la carte de la prudence face à l'évolution de la situation sanitaire. Il a donc décidé le 19 mars de repousser les principaux assouplissements prévus au 14 avril, ce qui a suscité l'incompréhension ou le ras-le-bol de certains.

Mais en comparaison avec leurs voisins, les Suisses sont plutôt bien lotis. Car les mesures de lutte contre le coronavirus prises par la plupart des pays européens ont davantage restreint les libertés des citoyens, comme l'instauration d'un couvre-feu, la fermeture des écoles ou même l'interdiction d'aller souper chez des amis. Ailleurs, comme en Espagne, les restaurants et les bars sont partiellement ouverts. Tour d'horizon.

Ecouter les témoignages recueillis en Europe:

RadioFr. - Loïc Schorderet
...