Route: la distance est cruciale pour diminuer les accidents

En Suisse, plus de 110 personnes sont grièvement blessées et deux sont tuées chaque année, en raison d'une distance insuffisante.

Ce type d’accident étant surreprésenté sur les autoroutes, le Bureau de prévention des accidents (BPA) a décidé de lancer une nouvelle campagne d’affichage aux entrées d’autoroutes, indique-t-il dans un communiqué diffusé mardi.

Un rendez-vous important, un bref moment d’inattention ou encore un trafic dense: autant de raisons qui peuvent mener un usager à rouler trop près du véhicule qui le précède. Cela a pour conséquence l’apparition de situations périlleuses: en cas de freinage brusque et inattendu, la collision est presque inévitable.

Près de la moitié des collisions par l'arrière imputables à une distance insuffisante ont lieu en localité. Sur les autoroutes, le risque de tels accidents avec des blessés graves est particulièrement élevé.

«21, 22»

Plus les véhicules sont rapides, plus la distance doit être grande. Par conséquent, cette dernière est particulièrement importante sur les tronçons à grande vitesse. Pour évaluer correctement la distance de sécurité sur l’autoroute, le mieux est d’appliquer la règle des deux secondes (compter «vingt et un, vingt-deux»).

En d’autres termes, la distance par rapport au véhicule qui précède doit être au moins égale à la distance parcourue en deux secondes. Lorsqu’il pleut, qu’il neige ou que la visibilité ou les conditions routières sont mauvaises, il faut respecter une distance nettement plus grande.

ATS