Santé, écoles, finances? 15 jours pour se mettre d'accord

On connaîtra la répartition des départements au plus tard le 16 décembre. Le nouveau Conseil d'Etat prendra ses fonctions le 1er janvier.

On connaît depuis ce dimanche la composition du nouveau gouvernement fribourgeois: il penche un peu plus à droite et il est constitué de deux élus PLR (Didier Castella et Romain Collaud), de deux élus du Centre (Olivier Curty et Jean-Pierre Siggen), d'un élu UDC (Philippe Demierre) et de deux élus de gauche (la verte Sylvie Bonvin-Sansonnens et le socialiste Jean-François Steiert).

Au lendemain de ces élections, démarre maintenant, comme à chaque début de législature, une phase de discussions, pour savoir qui héritera de quel département: santé, économie, finances, instruction publique, constructions et aménagement du territoire, agriculture, et sécurité et justice. Tout va aller très vite: cette semaine déjà, les sept ministres fribourgeois vont se réunir une première fois, convoqués par le futur président du gouvernement - qui est déjà connu: il s'agit d'Olivier Curty.

Chacun et chacune va dire quel département l'intéresse. Ce sont les ministres les plus anciens qui peuvent exprimer leurs voeux en premier.
Puis le futur président du gouvernement discute de manière bilatérale avec chaque ministre, puis l'ensemble du gouvernement se réunit à nouveau. Ensuite, soit les conseillers d'Etat parviennent à une répartition des directions à l'amiable, soit il y a des blocages: dans ce cas, les membres du gouvernement votent pour trancher.

Une transition un peu plus claire


La répartition exacte du gouvernement sera connue au plus tard le 16 décembre. Le Conseil d'Etat entrera ensuite en fonction deux semaines plus tard, le 1er janvier. Et c'est une nouveauté cette année, comme l'indique l'actuel président du gouvernement, Jean-François Steiert: "Jusqu'à présent, le nouveau gouvernement prenait ses fonctions à la mi-décembre, immédiatement après son assermentation. Cela pouvait porter à confusion". Qui était compétent par exemple pour trancher pendant les deux dernières semaines de décembre: les anciens ou les nouveaux conseillers d'Etat?

Ce changement clarifie ainsi les choses - l'ancien gouvernement tranche jusqu'au 31 décembre ; ensuite, le nouveau prend le relais à partir du 1er janvier. Cela laisse également un peu plus de temps pour effectuer la transition, pour que les nouveaux conseillers d'Etat se plongent dans les dossiers et rencontrent le personnel de leur nouvelle direction. Malgré tout, cette période de transition de deux semaines est assez courte: elle est plus longue dans le canton de Vaud par exemple.

RadioFr. - Maëlle Robert