Suivez les élections cantonales

Frapp, RadioFr. et La Télé se mobilisent pour vous faire vivre cette journée. Résultats, images et réactions, c'est par ici!

Le menu de la journée est copieux! Fribourg renouvelle ses autorités cantonales, à savoir le Conseil d’État, le Grand Conseil et les préfectures.
Les bureaux de vote ferment sur le coup de midi: vous pourrez suivre l'évolution des résultats durant tout l'après-midi. Rendez-vous en direct sur RadioFr. dès 12h30, sur La Télé dès 14h et en tout temps sur Frapp.

Élection au gouvernement

Suivez notre fil info en continu

19 candidats se disputent les 7 sièges à pourvoir à l'exécutif cantonal. Les quatre sortants qui briguent un nouveau mandat devraient être réélus: Jean-François Steiert (PS) Jean-Pierre Siggen (Le Centre), Olivier Curty (Le Centre) et Didier Castella (PLR). Anne-Claude Demierre (PS), Maurice Ropraz (PLR) et Georges Godel (Le Centre) quittent définitivement l’exécutif cantonal.
Les appétits sont aiguisés pour les trois sièges laissés vacants. Les Verts espèrent décrocher un siège au Conseil d’Etat avec Sylvie Bonvin-Sansonnens, actuelle présidente du Grand Conseil. Le siège socialiste laissé vacant pourrait revenir à Valérie Piller Carrard.
Enfin, la candidate centriste Luana Menoud Baldi et le député libéral-radical Romain Collaud pourraient bien créer la surprise. Un ballotage est attendu. Le second tour prévu le 28 novembre permettra d’attribuer les sièges.

Préfectures

Suivez notre fil info en continu

Sur les sept districts que compte le canton, trois préfectures sont disputées. En Sarine pour la succession de Carl-Alex Ridoré, avec le centriste Christian Clément, la socialiste Lise-Marie Graden, l’UDC Nicolas Kolly, président de groupe au Grand Conseil, et Claudio Rugo du Parti des artistes.
En Gruyère, la succession de Patrice Borcard aiguise les appétits de 5 candidats: Vincent Bosson (PLR), Daniel Savary (Vert'libéral) ainsi que les députés Gabriel Kolly (UDC), Jean-Pierre Doutaz (Centre) et Grégoire Kubski (PS, avec le soutien des Verts).
Enfin, le district bilingue du Lac est le troisième à offrir un combat dans les urnes. Quatre candidats sont en lice pour remplacer Daniel Lehmann, qui ne se représente pas. Il s'agit de la députée Julia Senti (PS), de Christoph Wieland (PLR), donné grand favori, de Jean-Claude Goldschmid (UDC) et de Marcel Burkhardt (Vert’libéral).
Dans les quatre autres districts, Willy Schorderet (Glâne), Manfred Raemy (Singine), Nicolas Kilchoer (Broye) et François Genoud (Veveyse) seront réélus tacitement faute de concurrence.

Grand Conseil

L'élection du Grand Conseil a attiré de son côté 664 candidats, 48 de plus qu’en 2016 et 46 de plus qu'en 2011. Ceux-ci essaieront de décrocher l'un des 110 sièges du législatif cantonal. Le nombre de candidates a aussi augmenté, puisqu’elles seront cette année 238 (près de 36%), soit plus qu’en 2016 (200) et qu'en 2011 (201).
Dans le détail, 89 députés sortants sont prêts à rempiler, contre 93 il y a cinq ans. Le futur parlement pourrait par ailleurs offrir un visage plus jeune, sachant que la moyenne d’âge atteint 44,9 ans, alors qu’elle était encore de 50,6 ans en 2016. La densité de candidats est la plus élevée en ville de Fribourg.
Actuellement, la majorité de centre-droit au parlement s'appuie sur les 27 sièges du Centre, les 21 du PLR et les 21 de l'UDC. Les rangs de la gauche, qui pèsent moins de 40% de l'électorat, sont étoffés par le Groupe Vert Centre Gauche et ses 13 membres, dont six Verts.
Frapp - Alexia Nichele