Tour d'Italie: Lopez reste en rose

Le Néerlandais Koen Bouwman (Jumbo) a remporté la 7e étape du Tour d'Italie, vendredi à Potenza, devant ses compagnons d'échappée.

L'Espagnol Juan Pedro Lopez (Trek) a conservé le maillot rose de leader, sans avoir été attaqué par ses adversaires dans cette étape de moyenne montagne de 196 kilomètres.

Vainqueur d'une étape du Dauphiné en 2017, Koen Bouwman a enlevé le deuxième succès de sa carrière avec l'aide de son compatriote Tom Dumoulin, présent dans l'échappée. Sur la ligne installée au sommet d'une petite montée, il a devancé son compatriote Bauke Mollema et l'Italien Davide Formolo.

L'étape, lancée sur des bases très élevées en raison de multiples attaques, a pris forme après une soixantaine de kilomètres quand l'Italien Davide Formolo a initié une échappée de sept coureurs (Villella, Poels, Bouwman, Dumoulin, Mollema, Camargo, Dumoulin). Sur les routes alternant montées et descentes, le peloton a contrôlé à distance, longtemps à 5 minutes, avant de se rapprocher quelque peu dans le final.

Pour la victoire, les deux coureurs de l'équipe Jumbo ont neutralisé leurs adversaires bien que Dumoulin ait lâché prise dans les rues de Potenza avant de revenir sur la tête et se dévouer pour son coéquipier. Koen Bouwman, 28 ans, participe pour la cinquième fois au Giro.

Samedi, la 8e étape visite les environs de Naples, site de départ et d'arrivée, au long d'un parcours de 153 kilomètres favorable aux baroudeurs.

ATS