Un été compliqué pour les vaches laitières

Souffrant de la chaleur, les vaches ont produit moins de lait cet été. Et cette baisse pourrait perdurer encore plusieurs mois.

A Epagny, les vaches de Cédric Pharisa subissent les conséquences de la sécheresse sur leur production de lait. © RadioFr./Frapp

Cédric Pharisa l'affirme: "On a jamais vu ça." Cet agriculteur d'Epagny détient une centaine de vaches laitières. Des bêtes qui ont souffert des fortes températures enregistrées cet été. 

"La vache supporte bien les températures entre 0 et 25 degrés. En dessous ou en dessous, elle produit moins de lait", explique le Gruérien. Il l'a lui-même constaté. Il estime la baisse de production de son troupeau à 10%. 

Une baisse aussi constatée du côté de la Fédération des sociétés fribourgeoises de laiterie. Son directeur, André Brodard, indique par exemple que par rapport à l'an passé, les quantités de lait livrés pour la fabrication de Gruyère ont diminué de 5% en juillet et 7% en août.

Une baisse de la production qui pourrait durer

Si les foins ont été de bonne qualité cet été, les quantités font défaut dans certains régions. Cédric Pharisa explique que les regains, les deuxièmes et troisième coupes, n'ont presque rien donné. 

Confrontées à des granges moins pleines et des aliments dont le prix a augmenté, certains agriculteurs ont donc décidé de garder moins de bêtes, explique André Brodard. Et ça aura donc des conséquences ces prochains moins. "En début d'année, quand il y a en général beaucoup de lait, il faut  s'attendre à une diminution conséquente de la production", poursuit-il. Entre août 2021 et août 2022, le nombre de vaches laitières est passée de plus de 528'000 à 522'000 en Suisse. 

Les producteurs espèrent que cette baisse de production entraînera une hausse du prix payé aux agriculteurs, touchés par une augmentation des coûts de production. 

RadioFr. - Loïc Schorderet
...