Le mouvement du body positive célébré ce week-end à Romont

[A relire] Le festival "Corps Accord" aborde l’acceptation de soi face à une société ultra normée. Au programme: art, tables rondes et yoga.

C'est à la Tour du Sauvage à Romont que le collectif Féministes Sud Fribourgeoises organise ce week-end body positive "Corps Accord" en collaboration avec Espace Femme. L’acceptation de soi face à une société ultra normée, c'est le combat du mouvement body positive. Un féminisme résolument positif qui s'exprime à travers l'art et la culture.

"Le mouvement "body positive" a notamment pour objectif de lutter contre l'invisibilisation de certains types de corps, explique Cloé Vallélian membre du collectif invitée dans La Cafète, ce lundi. Ceux qui n'entrent pas dans les standards de beauté normés, imposés par la société et véhiculés par les médias. Le but est de faire exister, dans l'espace public, une plus grande diversité des corps, pour que toutes et tous puissent se sentir représentés."

Tout au long du week-end, divers échanges auront lieu autour du body positive, du cycle menstruel ou encore des différentes représentations du corps des femmes à travers l'histoire. Une exposition sera aussi visible pour découvrir, entre autres, les broderies du collectif Point G.

Pour en parler, Amaëlle a reçu dans son émission Marion Sugnaux et Cloé Vallélian, membres du collectif Féministes Sud Fribourgeoises et Ursula Quartenoud, membre du collectif Point G.

Ecouter notre émission complète:

RadioFr. - Amaëlle O’Brien / Aline Monferini