Un marché automobile à flux tendu, à Fribourg aussi

Jamais en 30 ans, les constructeurs européens n'ont vendu aussi peu de voitures. Les conséquences se font sentir jusqu'à Fribourg.

Si vous souhaitez changer de voiture, vous devrez certainement vous armer de patience. La production de nouveaux véhicules était au plus bas en Europe en octobre. En Suisse, les conséquences sont font également sentir, par effet domino. Par rapport à octobre 2020, les nouvelles immatriculations ont diminué de près de 30% le mois dernier. Il s'agit d'une conséquence directe des pénuries de matériaux et notamment de semi-conducteurs qui affectent la production mondiale.

Résultat: les délais de livraison s'allonge pour acquérir un nouveau véhicule, y compris dans le canton de Fribourg. "Les délais d'attente pour les automobilistes sont rallongés jusqu'à 14 mois selon les marques, c'est trois fois plus qu'en temps normal", explique Georges Bovet, garagiste à Grolley et président de la section Fribourg de l’Union professionnelle suisse de l’automobile.

Cette baisse drastique de la production de nouveaux véhicules affecte également fortement le marché des voitures d'occasion. "Vu qu'on ne peut plus avoir de véhicules neufs dans des délais respectables, les gens gardent leur voiture actuelle et donc le marché d'occasion n'est plus réapprovisionné", détaille Georges Bovet.

RadioFr. - Mehdi Piccand