Un nouveau défi pour Karen Gaillard

Pour poursuivre sa progression, la Fribourgeoise de 20 ans a décidé de rejoindre le championnat français Mitjet 2L.

En 2021, Karen Gaillard a participé à l'Ultimate Cup Series avec l'équipe Vortex. Elle a rapidement trouvé sa place dans la catégorie sprint puisqu'elle a terminé au deuxième rang du classement général. Une très bonne performance pour la Riazoise de 20 ans qui disputait sa deuxième saison seulement. 

Entourée par la Filière Endurance, une école réservée aux espoirs, la jeune pilote a également pris part à ses premières courses de 24 heures à Dubaï et à Barcelone en Espagne. Karen Gaillard, qui raffole de l'endurance, a encore de la peine à mettre des mots sur cette expérience: "C'est incroyable. On en ressort très fatigué. Dans la voiture, il fait très chaud. Il faut aussi savoir rouler de nuit ce qui demande d'être toujours très concentré. Quand la course se termine, on ne sent même pas la fatigue parce qu'on est plein d'adrénaline". 

Beaucoup de nouveautés en 2022

Karen Gaillard profite de passer encore un peu de temps en Suisse. Elle rejoindra bientôt l'équipe Racing Spirit of Léman qui est basée en France voisine. Là-bas, elle retrouvera sa nouvelle voiture. Car la Gruérienne ne repartira pas en Ultimate Cup Series. Elle a décidé de s'engager dans le championnat français Mitjet 2L. Le but: faire le plein d'expérience et accumuler les kilomètres.

La Fribourgeoise participera à 24 courses réparties sur 6 week-ends. La première étape aura lieu du 15 au 17 avril à Nogaro en France. Ces courses de 20 minutes promettent d'être intenses. "Tous les pilotes conduisent la même voiture. Il y a donc peu d'écarts. Ce sera pare-chocs contre pare-chocs", d'après Karen Gaillard qui n'a pas froid aux yeux. Et puisqu'elle plonge dans l'inconnu, elle ne s'est pas encore fixée d'objectifs. 

RadioFr. - Marie Ceriani