Une Danoise en feu permet à Guin de mener en finale

Avec Trine Kjelstrup au sommet de son art, les Singinoises ont remporté lundi soir l'acte 1 de la finale face à Neuchâtel.

Guin mène 1 à 0 en finale du championnat de Suisse de volley-ball face à Neuchâtel. Les Singinoises ont réussi à aller s'imposer (3 sets à 1) lundi soir dans la salle de la Riveraine.

Outsiders de cette finale qui se dispute au meilleur des 5 matchs, les joueuses de Dario Bettello (4èmes de la saison régulière) n'ont pas été crispées par l'enjeu. Pour rappel, Guin dispute pour la première fois de son histoire une finale de championnat, après avoir perdu à 2 reprises en finale de la Coupe de Suisse. Les protégées de Lauren Bertolacci (2èmes de la saison régulière) se sont par contre montrées trop inconstantes lors de ce duel.

Les Singinoises n'avaient plus disputé de match officiel depuis le 13 mars dernier alors que les Neuchâteloises avaient joué le 28 mars en finale de Coupe de Suisse perdue face à Schaffhouse. Mais cette différence de rythme ne s'est absolument pas vue sur le terrain lundi soir.

Merci Kjelstrup

Après avoir remporté le 1er set au bout du suspense (28-26), Guin a connu un seul passage à vide en fin de 2ème manche (20-25). Mais les coéquipières de la capitaine Elena Steinemann ont immédiatement réagi au début du 3ème sets remporté 25-19. Durant la 4ème manche, les Singinoises ont tenu le coup physiquement et psychologiquement pour s'imposer 25-20 et mener ainsi 1 à 0 dans cette série qui s'annonce très serrée.

Collectivement, Guin s'est montrée supérieure à Neuchâtel qui a peut-être sous-estimé lundi la valeur de son adversaire. Les Fribourgeoises ont également pu compter sur une locomotive, en la personne de Trine Kjelstrup. La Danoise, très présente en début de match, a inscrit la bagatelle de 31 points ! L'Américaine Samantha Cash, 2ème meilleure marqueuse de Guin, a terminé la partie avec 14 points personnels. On notera également les très belles performances des joueuses helvétiques : Méline Pierret, Thays Deprati, Elena Steinemann ou encore Nicole Eiholzer (9 points).

Il faudra maintenant récupérer de ses efforts consentis lors d'une partie très rythmée et préparer l'acte 2 prévu vendredi soir au Leimacker.

Et toute cette finale sera à vivre en direct sur RadioFr.

RadioFr. - Valentin Danzi