Une série sur les séquelles des attentats du Bataclan

"En Thérapie", c’est le nom de la première série signée Eric Toledano et Olivier Nakache, les réalisateurs du film "Intouchables".

Au fil des 35 épisodes de 30 minutes chacun, on découvre le psychanalyste Philippe Dayan, incarné par Frédéric Pierrot, dont la famille traverse une crise familiale sans précédent. Une situation qui ne l’empêche pas de recevoir dans son cabinet 5 patients en proie à un profond mal-être au lendemain des attentats du Bataclan.

Parmi les patients du Dr Dayan, il y a notamment Ariane, jouée par Mélanie Thierry, une chirurgienne en crise d'identité. Il y a aussi Adel, l’excellent Reda Kateb, un policier souffrant de crises d'angoisse. On y découvre aussi Camille (Céleste Brunnquell), une adolescente aux pulsions suicidaires, et enfin Léonora et Damien, incarnés respectivement par Clémence Poésy et Pio Marmai, qui forment un couple confronté à une maternité problématique. A l'écoute de ces vies bouleversées, un séisme émotionnel va submerger le psychanalyste. Pour y échapper, il renoue avec son ancienne analyste (Carole Bouquet) avec laquelle il avait coupé les ponts depuis douze ans. 

Au gré des épisodes, ces personnages vont apprendre, à force d’écoute, à mieux cohabiter avec eux-mêmes, mais aussi à mettre des mots sur leurs maux. Des maux qui ont tous un rapport plus ou moins direct avec les attentats du Bataclan, qui ont endeuillé Paris le 13 novembre 2015. Même si les personnages n'en font pas directement référence, ces derniers renvoient l’image d’une société fragilisée, déboussolée, en quête de nouveaux repères.

"En Thérapie" a été adaptée par Eric Toledano et Olivier Nakache d’une série israélienne intitulée "Betipoule". Les 35 épisodes, dont le premier a été diffusé le 4 février, sont programmés sur Arte chaque jeudi avec possibilité de retrouver l’intégralité de la série sur le site arte.tv.

RadioFr. - Jonathan Ruppen / cmm