Coup de froid pour l'UDC à l'élection au Conseil d'Etat

Les 4 démocrates du centre, qui espéraient créer la surprise sur ce premier tour, se retrouvent hors du top 10.

C'est la soupe à la grimace pour l'UDC après le premier tour des élections au Conseil d'Etat fribourgeois. Les candidats n'ont pas réussi à créer la surprise.

Celui qui s'en sort le mieux, c'est Philippe Demierre qui finit à la 11e place avec 18 % de suffrages. Il termine devant Adrian Brügger (17,6%) suivi par David Papaux (16,5%) et Gilberte Schär (15,6%).

Quel candidat pour le second tour ? 

"On va se réunir dimanche soir et lundi matin. Avec Adrian Brügger, nous sommes dans un mouchoir de poche, donc je ne peux pas vous dire si ce sera moi au second tour", précise Philippe Demierre au micro de RadioFr.

"On a un rôle à jouer auprès de la population fribourgeoise, ce n'est que le premier tour, on a toujours dit que l'on mettrait un candidat pour le second tour. Reste à savoir quelle stratégie on va adopter."

Une alliance de la droite fribourgeoise ?

Avec ce score et la déroute d'une partie des candidats du Centre, une alliance de droite (PLR, Le Centre et l'UDC) pourrait permettre de retrouver des couleurs. "On doit avoir des discussions" souligne encore Philippe Demierre.

"On va voir quelle sera notre stratégie après cette journée, je ne suis pas opposé à une liste commune mais je ne peux pas en dire plus pour le moment."

RadioFr. - François-Pierre Noël