Des cigognes par centaines

Il n'est pas rare d'observer de nombreuses cigognes dans le canton de Fribourg en cette période de l'année. Explications d'un expert.

Les cigognes peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres en une journée. © KEYSTONE

Elles se posent sur les églises des villages fribourgeois. Dans un champ, elles cherchent des vers, des grenouilles ou des sauterelles. En vous promenant le soir, vous les avez certainement observées, majestueuses en plein vol:
les cigognes.

Elles sont particulièrement nombreuses durant le mois d'août. "Les premières cigognes arrivent du Nord de l'Europe et les espèces indigènes ne sont pas encore parties pour l'Espagne", explique François Turrian, directeur romand de l'association protectrice des oiseaux Birdlife.

Ce croisement migratoire explique donc leur forte présence en Suisse en cette période de l'année. Il est par contre difficile d'affirmer qu'il y a en plus cet été par rapport aux années passées.

Elles avaient disparues

En Suisse, on estime entre 500 et 700 couples de cigognes. Avec une cinquantaine de couples, Avenches est la colonie la plus importante de Suisse romande.

Si aujourd'hui ces échassiers, qui peuvent avoir une envergure de plus de 2 mètres, prolifèrent sur le plateau helvétique, cela n'a pas toujours été le cas. Ce grand oiseau avait complètement disparu de Suisse dans les années 1950.

Actuellement, la cigogne fait partie "des espèces potentiellement menacées, la population helvétique est quasiment hors de danger", se réjouit François Turrian. 

Un programme de réintroduction a permis de les faire revenir progressivement en Suisse.

RadioFr. - Vincent Dousse
...