Moins de places de parc au futur centre sportif

Dans le projet prévu, environ 90 places de stationnement, dans ce secteur de la Tour-de-Trême, vont être supprimées. Une obligation légale.

En septembre 2020 les Gruériens avaient accepté à 72% un crédit de 55 millions pour le centre sportif du district., Depuis, les procédure administratives pour la concrétisation du projet vont de l'avant.

Le plan d'aménagement de détail du projet, prévu à la Tour-de-Trême, à Bulle, a été récemment déposé fin mars auprès du canton de Fribourg. Un retour de la part de la Direction du développement territorial, des infrastructures, de la mobilité et de l’environnement (DIME) est espérée avant cet été. C'est ce qui a été dit jeudi soir lors de l'assemblée des délégués de l'association intercommunale des sports en Gruyère.

Lors de l'élaboration du document, il n'y a eu aucune surprise géologique ou paysagère. Seul bémol, pour respecter les nouvelles normes en vigueur,  environ 90 places de parc sur les 330 du secteur vont être supprimées. "Pour les régions périphériques, c'est une mauvaise nouvelle car il n'y a pas d'autres moyens pour se déplacer qu'en voiture mais ça devait s'améliorer dans le futur avec le développement des transports publics", espère Pascal Lauber, le président de l'association intercommunale des sports en Gruyère.

Pour rappel, ce futur centre sportif, de 55 millions de francs, accueillera une patinoire, une piscine de 25 mètres ou encore une halle triple de gymnastique. Une mise à l'enquête du projet est espérée pour l'année prochaine. Le centre sportif pourrait voir le jour en 2026 à la Tour de Trême.

RadioFr. - Mehdi Piccand