10'000 tractions en 12 heures pour la bonne cause

Un groupe d'amis tentera de relever ce challenge dimanche à Estavayer-le-Lac. Une action de soutien aux personnes en situation de handicap.

Seriez-vous capables de réaliser entre 80 et 100 tractions par heure, pendant une journée entière? C'est ce que va tenter de faire un groupe d'amis broyards dimanche à Estavayer-le-Lac. Leur équipe est composée de 10 adultes et de 5 enfants, dont Cédric Bersier, ancien champion de Suisse de gymnastique, avec ce challenge: réaliser, ensemble, 10'000 tractions en 12 heures. Ainsi, sur la Nouvelle Plage d'Estavayer, ils se relaieront entre 9 heures et 21 heures, sur les sept barres, installées spécialement pour l'occasion à côté du lac.

Au-delà de la performance sportive, cette action, baptisée "Tract4smiles", est surtout caritative. Objectif: récolter entre 100'000 et 150'000 francs pour financer une étude de faisabilité sur l'aménagement d'une place de jeux et de loisirs adaptée aux personnes en situation de handicap. Aujourd'hui, il n'en existe aucune en Suisse. "Nous voulons offrir la possibilité à ces personnes de faire du sport comme les valides", explique la porte-parole du projet, Ilka Bays.

Places de jeux inclusives

"Aujourd'hui, il y a bien des places de jeux adaptées, mais elles se situent dans des fondations ou des institutions spécialisées. Nous souhaitons qu'une place de jeux et de loisirs puisse être construite dans l'espace public pour favoriser la mixité, pour que tous les enfants puissent jouer au même endroit, et aussi que les adultes en situation de handicap puissent faire du sport avec les valides", abonde James Delatouche, initiateur du projet. Cet ancien pompier de Paris, conducteur d'ambulance, travaille avec des personnes à mobilité réduite. Il est ainsi sensibilisé à cette cause.

Cette place de jeux imaginée par l'équipe de Tract4smiles pourrait par exemple comporter une barre de traction plus basse, accessible pour les personnes en fauteuil, un vélo elliptique ou une balançoire adaptés. L'étude de faisabilité, qui intégrera des physiothérapeutes et des médecins du sport, affinera le projet. Le souhait d'Ilka Bays et de James Delatouche "que les installations voient le jour dans le canton de Fribourg!". Aujourd'hui, les communes d'Estavayer et d'Avenches se disent intéressées.

Ilka Bays et James Delatouche s'entraînent depuis plusieurs mois pour pouvoir réaliser le plus de tractions possibles. Ils invitent les Fribourgeois à les rejoindre ce dimanche. Les volontaires pourront ainsi eux-mêmes faire des tractions. Il y aura aussi des animations pour les moins courageux ou les moins sportifs. Le public sera enfin invité à faire des dons.

Aujourd'hui, près de 25'000 francs ont déjà été récoltés, principalement via du sponsoring. Si l'objectif des 100'000 francs n'est pas atteint, la somme récoltée sera reversée à la fondation Just for Smiles, qui finance des activités sportives et de loisirs comme du ski, de la randonnée ou de la voile, aux personnes en situation de handicap.

RadioFr. - Maëlle Robert