Fribourg et Bulle fêtent la danse

La manifestation s'étend en Gruyère pour cette 13e édition. Des performances en tous genres seront proposées tout au long du week-end.

A Fribourg, la Fête de la Danse existe depuis 2009. Depuis, l’événement n’a cessé de croître, de développer des projets innovants et de soutenir les artistes fribourgeois. Pour Danilo Cagnazzo, secrétaire général de l'Association Fête de la Danse Fribourg, c'est avant tout l'occasion de se retrouver pour plein d'événements: "Il y aura des cours, des spectacles dans la rue ou dans des salles, des soirées festives ou juste pour s'amuser."

Et puis, la Fête de la danse, c'est aussi la possibilité pour tout un chacun de se déhancher. L'équipe de Frapp s'est même prêté au jeu en relevant le défi d'Aljon, un danseur professionnel.

Performance solo

Plusieurs performances seront présentées tout au long du week-end. Parmi ces dernières, la création proposée mercredi et jeudi à Nuithonie: Jasmine Morand s'est inspirée des techniques du sport automobile pour guider le danseur Fabio Bergamaschi dans une performance solo. "La course automobile c'est quelque chose qui a raisonné autour de moi durant mon enfance. Mon père avait développé les ateliers de précision de développement de moteurs Morand à la Tour-de-Trême."

Ecouter l'interview complète:

Si le monde de la F1 ne la touche pas particulièrement, c'est la notion de vitesse qui inspire la lauréate du Prix du spectacle de danse 2020. "Dans nos vies, on est tous dans une course. J'ai eu envie de traiter le sujet avec des outils liés à l'automobile, l'aérodynamisme, les points de fuite, la position du pilote dans son cockpit."

RadioFr. - Amaëlle O’Brien