"Le Covid a renforcé le lien entre politique et économie"

La prochaine législature devra continuer à soigner ses liens avec les milieux économiques et touristiques, selon le directeur de l'ARL.

Avec une économie tournée vers le tourisme, le Lac a particulièrement fait les frais du coronavirus. Du côté de Morat, l'activité lacustre a fortement diminué l'été dernier. A Chiètres, le Papiliorama a dû fermer ses portes. Et la sixième édition du festival des Lumières a été repensée en version allégée: preuve que la région a malgré tout su s'adapter, grâce à une consultation accrue des milieux concernés par les restrictions sanitaires. 

"Le lien entre politique et économie a évolué pour devenir de plus en plus fort et je pense que le Covid l'a encore renforcé, explique Stéphane Moret, directeur de l'Association régionale du Lac (ARL). Les acquis sont positifs, grâce aux nombreuses réunions et discussions qui ont eu lieu ces dernières années." Il espère que les futurs élus, dont on connaîtra les noms le 7 mars prochain, poursuivront ce travail de proximité laissé en héritage.

RadioFr. - Alexia Nichele