L'ordinateur portable à l'école pas avant la rentrée 2022

A Fribourg, il faudra encore attendre pour que le laptop soit rendu obligatoire pour les élèves du secondaire II.

Le Conseil d'Etat fribourgeois veut introduire le projet BYOD (Bring you own device) au plus vite. Il rejette le moratoire de trois ans demandé en février.

Une motion avait été déposée pour repousser l'obligation pour chaque élève du secondaire supérieur d'amener son propre ordinateur à l'école. Les députés qui ont initié ce texte proposaient que cette période soit mise à profit par le Conseil d'Etat pour établir un rapport sur les conséquences de l'introduction de ce projet.

Mais le gouvernement le dit vendredi dans sa réponse: il n'a pas l'intention de confier à une commission neutre et indépendante l'analyse de cette situation. Il estime qu'un groupe d'accompagnement mis en place est suffisamment à l'écoute des besoins au sein des écoles, pour pouvoir faciliter la mise en oeuvre sur le terrain.

Coup de pouce du Covid

Le passage à l'enseignement à distance en mars dernier a aussi donné un coup de pouce inattendu au projet. "Les gymnases, les écoles de commerce et les écoles de culture générale ne peuvent pas rester en marge de la transition numérique et du développement actuel de la société, même si cela implique que certains enseignants et certains élèves doivent s'adapter aux changements," conclue le gouvernement fribourgeois.

Même si le Conseil d'Etat est contre le moratoire, les motionnaires peuvent déjà se réjouir d'avoir réussi à repousser l'introduction de BYOD d'un an. A la suite de la réception de leur motion, la Direction de l'instruction publique a finalement prévu de reporter ce projet à la rentrée 2021. Le Conseil d'Etat a émis son avis, ce sera maintenant au Grand Conseil de se prononcer en septembre prochain. La mise en oeuvre de l'introduction de BYOD dans les écoles du secondaire supérieur ne sera précisée qu'à la fin de cette année.

Donc de toute façon pas d'ordinateur portable à l'école avant la rentrée 2022! Les projets pilotes des écoles du secondaire II se poursuivent, comme par exemple au Collège de Gambach ou au Gymnase intercantonal de la Broye. 

RadioFr. - Isabelle Taylor / sc