Où voir les matchs de l'Euro dans le canton de Fribourg?

L'Euro de football commence ce soir. Cette année, les organisateurs de fan zones doivent s'adapter aux mesures liées au Covid.

Seules deux fan zones ont prévu la capacité maximale de 300 personnes durant un mois dans le canton: le stade St-Léonard à Fribourg et la Wood Ball Arena sur le site de la scierie Despont à Bulle. "Nous avons une zone de 1600 m2 pour 300 personnes. Elle est séparée en deux parties de 150 personnes", relate Gilles Ancion, co-responsable de la fan zone gruérienne. Pour organiser cet événement, une société intitulée Citron Caviar a été créée et a investi un montant d'environ 150'000 francs. "Nous prenons un risque important, mais nous comptons sur un taux de remplissage élevé."  L'entrée est gratuite, mais la réservation conseillée.

Les événements liés à l'Euro peuvent accueillir 100 personnes à l'intérieur et 300 à l'extérieur. Ces fan zones doivent faire l'objet de demandes de patentes K auprès des préfectures, sauf pour les diffusions sur des terrasses de restaurants. "L'idée n'est pas de faire la police, dans le mauvais sens du terme. C'est de faire de la prévention, on est tous dans la même lignée. Nous voulons accompagner les organisateurs car on les remercie de faire quelque chose", affirme Valentin Bard, lieutenant de préfet du district de la Glâne. Dans le canton, peu de demandes de patentes K ont été enregistrées : une dans la Broye, une dans la Veveyse, deux en Singine, zéro dans le Lac et une dans la Gruyère.

Dans les bars aussi

Il n'y a pas seulement dans les fan zones qu'on pourra voir les matchs sur grand écran. Dans les bars et les restaurants aussi. Par exemple au Buro ou à l'Union à Bulle, ou à l'Irish pub ou au Marcello à Fribourg. Il y a également plusieurs buvettes de foot qui ont installé des mini-fan zones, pour leurs membres par exemple dans la Glâne à l'Union sportive de Rue, ou en Singine le FC Wünnewil-Flamatt.

"C'est un challenge, mais on se dit qu'on a besoin de s'amuser et de faire des choses. Beaucoup de concerts et d'événements sont annulés et on sent que les gens ont besoin de sortir." Traçage, port du masque, service à table, organiser une fan zone pour l'Euro peut ressembler à un casse-tête avec les différentes mesures liées au Covid, mais pas de quoi décourager Nicolas Monney, vice-président de l'US Rue. "C'est une mini-fan zone pour nos membres. On pense avoir entre 20 et 30 personnes par soir." Le coup d'envoi de l'Euro aura lieu ce vendredi à 21h avec le match Italie-Turquie. 

Voir le reportage:

La Télé / RadioFr. - Gianluca Agosta / Karin Baumgartner