Trop-plein pour les cabinets de pédiatrie

L'hiver approche et les pédiatres sont déjà surchargés. L'explication est virale, mais aussi comportementale.

Thalia Leclerc, pédiatre à Pedibulle: "j'ai l'impression que les parents consultent de plus en plus rapidement et qu'ils perdent un peu les premiers gestes qu'ils avaient avant." © La Télé

Depuis plusieurs semaines, les cabinets et les urgences en pédiatrie sont surchargés. De nombreux virus reviennent fort chez les enfants et les pédiatres tentent de gérer cet afflux de patients.

Dans le cabinet Pediabulle, les rendez-vous s'enchaînent. "C'est quelque chose qui nous inquiète, on se demande comment ça va se passer durant l'hiver, confie Thalia Leclerc, pédiatre à Pediabulle. Est-ce que le pic sera précoce, ou plus important, plus étalé? C'est cet aspect-là qui nous inquiète, que ce soit au niveau des consultations ou de l'hôpital."

Causes diverses

En ce moment, de nombreux virus tournent chez les enfants, comme la gastro-entérite, la bronchiolite ou même des états grippaux. Le fait de voir arriver tous ces virus dans la même période est assez inédit, d'après Thalia Leclerc. Mais les parents n'ont pas forcément toujours les bons réflexes non plus. "En 10 ans de pratique, j'ai l'impression que les parents consultent de plus en plus rapidement et qu'ils perdent un peu les premiers gestes qu'ils avaient avant", affirme la spécialiste.

Les pédiatres sont souvent occupés jusqu'à 19h, sans compter les urgences parfois toutes les 15 minutes. Mais il n'y a pas que les cabinets qui sont surchargés: l'hôpital fribourgeois indique lui aussi qu'il y a plus d’enfants malades à l'HFR qu'à la même période les autres années.

La Télé - François-Pierre Noël
...