La meilleure interprétation féminine dans Platzspitzbaby

Nominé à 5 reprises au Prix du cinéma suisse 2021, le film du Fribourgeois Pierre Monnard a déjà cartonné en salle malgré la pandémie.

La fiction, inspirée de faits réels, a été récompensée lors de la cérénomie du Prix du cinéma suisse 2021. La cérémonie s'est déroulée hier soir en ligne. C'est l'interprétation de Sarah Spale dans le rôle de Sandrine qui a convaincu le jury.

"Les enfants du Platzspitz", c'est l'histoire de Mia, une petite fille dont la mère toxicomane fréquente à ses heures le Platzspitz et le Letten, ces lieux qui réunissaient des milliers de dealers et consommateurs dans les années 80 et 90. Ce film, c'est aussi et surtout l'histoire de Michelle Haalbeer. De son enfance cahotique auprès d'une mère à la dérive et autodestructrice, elle a fait un livre paru en 2013.

Adolescent dans les années 90, Pierre Monnard, n'a pas oublié les images terribles des scènes ouvertes de la drogue. "Quand j'étais ado à Châtel-Saint-Denis, j'avais des amis plus âgés qui fricotaient déjà avec la drogue. Ils faisaient fréquemment les allers-retours juqu'à Zurich, jusqu'au jour où l'un d'entre eux n'est pas revenu. Ce souvenir est resté gravé en moi. J'avais envie de raconter une histoire qui parle de cette époque-là et de ce phénomène de la scène ouverte de la drogue", racontait jeudi le cinéaste sur le plateau de l'émission Fribourg fait maison.

La Télé / Frapp - Sarah Camporini / Anaïs Rey