Un foie qui lui a sauvé la vie

A 28 ans, la Fribourgeoise Emilie Dafflon est en pleine forme. Bébé, elle a reçu un organe, alors qu'elle souffrait d'une maladie grave.

Voici le témoignage d’une jeune Fribourgeoise transplantée du foie. Elle a subi une greffe à l’âge de deux ans et demi alors qu'elle souffrait d'une maladie rare: l'atrésie des voies biliaires. Elle était d’ailleurs parmi les premiers enfants à recevoir cet organe en Suisse; c’était en 1996. Un soulagement pour ses parents à l'époque, puisque la petite fille est restée 17 mois sur liste d'attente.

Aujourd'hui Emilie Dafflon a 28 ans et travaille à 100% à l’Office du tourisme de Fribourg. Elle voyage et pratique régulièrement du sport comme la natation et le tennis. En 2016, elle a même participé au Morat-Fribourg. Depuis 2005, elle prend part aux championnats du monde des transplantés.

Au niveau alimentation, la jeune femme ne suit pas de régime particulier. Elle ne fume pas et boit peu d'alcool. Au niveau de la médication, elle doit prendre une pilule le matin et le soir pour l'antirejet. Mais à part ça, elle vit totalement normalement.

Pour rappel, le peuple suisse est appelé à se prononcer sur la modification de la loi sur la transplantation. Les citoyens doivent dire si ils veulent passer au consentement présumé en matière de don d’organes. C'est au menu des prochaines votations du 15 mai. Emilie Dafflon s'engage d'ailleurs à fond dans la campagne du OUI au côté de Swisstransplant.

RadioFr. - Karin Baumgartner