Les Archives de l'Etat de Fribourg livrent leurs secrets

L'ouvrage "La Fabrique de mémoire" retrace la riche histoire de l'institution sur huit siècles.

Le livre retrace en une vingtaine de chapitres plus de huit siècles d’histoire, au cours desquels les Archives de l’Etat (AEF) ont toujours été proches du pouvoir. Le titre fait référence au bâtiment actuel des AEF, logées à la route des Arsenaux 17, à Fribourg, qui était autrefois une usine de cartonnage.

Du 13e siècle à aujourd’hui, malgré quelques infidélités, les AEF ont formé un tandem symbiotique avec la Chancellerie d’Etat. Jusqu’au 18e siècle, le même individu exerçait d’ailleurs les fonctions de chancelier et d’archiviste, a relevé mercredi à Fribourg la chancelière d'Etat Danielle Gagnaux-Morel.

Construit en deux parties, l'opus aborde l’histoire des AEF et de ses bâtiments, puis, sous forme de biographies, celle des archivistes. Plus qu’un livre d’histoire dédiée à une institution, c’est un ouvrage qui aborde l’histoire d’une ville et d’un canton, ont relevé les intervenants, dont l'archiviste cantonal Alexandre Dafflon.

Il y est surtout question des hommes et des femmes qui ont, à travers les siècles, assuré la sauvegarde et la valorisation du patrimoine documentaire fribourgeois. Si des thématiques récurrentes traversent les décennies, comme l’éternel manque de place, l’aspect humain ressurgit à chaque instant. L'ouvrage est disponible chez l’éditeur, dans les librairies et aux Archives de l’Etat elles-mêmes.

Voir le sujet de La Télé:

ATS