A Bulle, la sculpture du taureau va être déplacée

La structure devra être retirée en septembre en vue des travaux autour de la gare. La mesure est provisoire.

C'est presque devenu une habitude. En début d'année, le conseiller communal bullois en charge des travaux et des espaces publics présente à la presse le programme des travaux pour les mois à venir dans le chef-lieu gruérien. Lundi, l'écologiste Nicolas Pasquier s'est donc prêté à l'exercice.

Et 2022 est une année importante pour Bulle. "C'est surtout l'ouverture de la nouvelle gare qui va transformer la ville de Bulle. Avec un hub de mobilité qui va comprendre une vélostation, une nouvelle interface pour les 3 lignes de bus urbains et une liaison piétonne-cycle entre la nouvelle gare et la place du marché", résume Nicolas Pasquier.

Dans le secteur de la gare, la rue de la Lécheretta va devenir à terme une zone à 30km/h, la rue Albert Ritter va être réaménagée avec notamment du mobilier urbain et de nouveaux arbres. Des travaux qui nécessitent de déplacer provisoirement la fameuse statue du taureau, qui trône sur le giratoire en face de la gare. Elle sera réinstallée dans le courant de l'année prochaine.

Place à la mobilité douce

Les vélos et la mobilité douce devraient prendre une nouvelle dimension dans la deuxième ville du canton. La voie verte, qui permet de relier la zone industrielle de Planchy-Nord au centre-ville sera mise en service dans la seconde partie de l'année. La première vélostation du canton devrait elle être opérationnelle en septembre prochain.

Ces mesures réjouissent particulièrement Nicolas Pasquier: "C'est aussi une tendance de fond, les personnes qui vivent en ville où qui y viennent ont besoin d'avoir des rues calmes où il y a plus d'arbres et de bancs par exemple."

RadioFr. - Vincent Dousse