La Broye pourrait avoir sa bibliothèque d'objets

Une association broyarde et plusieurs communes souhaitent créer une telle structure. La population est appelée à donner son avis.

Vous avez besoin d'une friteuse ou de béquilles, mais vous ne voulez pas les acheter? C'est assez légitime, vu l'utilisation ponctuelle pour ne pas dire rare de ce genre d'objets. Pour éviter d'acquérir des trucs encombrants, mais sans se priver pour autant, il existe des bibliothèques d'objets. Neuchâtel, Genève ou d'autres lieux en Suisse romande en sont déjà pourvus, mais pas la Broye.

L'association Demain la Broye et une dizaine de communes fribourgeoises et vaudoises souhaitent combler ce vide et créer une telle structure. La population est invitée à répondre à un questionnaire jusqu'au 20 février pour définir les contours de ce projet. Et aussi pour connaître les attentes des habitants. Car il peut y avoir diverses formules, relève Wieke Chanez, membre de l'organisation et l'une des initiatrices du projet. Par exemple, un bâtiment dédié ou même une roulotte itinérante qui irait à la rencontre des habitants et de leurs besoins.

Quoi qu'il en soit, le but est d'avoir une consommation plus écologique basée sur le principe du partage. Et imaginer un tel concept dans une logique intercantonale est aussi un challenge, comme en témoigne Wieke Chanez. "C'est un projet rassembleur pour les deux cantons", ajoute-t-elle. Et c'est pour cette habitante de la Broye fribourgeoise l'occasion de mieux connaître la partie vaudoise de la région.

RadioFr. - Sarah Camporini