Les pompiers s'engagent en attendant la décrue

La région d'Estavayer a été particulièrement touchée par la montée des eaux. Sur place, les secours s'activent et les riverains s'adaptent.

Sur les rives du lac de Neuchâtel, la région d'Estavayer n'a pas été épargnée par la montée des eaux. Le camping de la Nouvelle-Plage a d'ailleurs été évacué dimanche. Mais c'est toute la région qui a les pieds dans l'eau, de Cheyres à Cudrefin, où Groupe E a d'ailleurs dû couper l'électricité de manière préventive.

Sur place, les pompiers s'activent pour venir en aide à la population. Cela a commencé par du porte à porte avant la montée des eaux, puis par la diffusion d'informations sur les réseaux sociaux. Il a fallu également sécuriser les lieux en empêchant des objets flottants de prendre le large.

Les pompiers ont aussi dû sécuriser deux EMS et s'assurer du bon fonctionnement des stations d'eau potable et d'épuration de la région. Les crues de 2015 ont permis d'engranger des connaissances: certaines zones sensibles avaient notamment été répertoriées sur des cartes.

Et après? Des concepts de décrue sont actuellement mis sur pied. Il faudra intervenir au niveau des habitations et remettre en état les parties immergées. Quant à savoir quand exactement, "C'est le lac qui décidera du timing", répond Patrick Michel, capitaine des pompiers de la Broye. Même si son équipe a encore du pain sur la planche, elle vit aussi des moments d'entraide, comme cette "évacuation" d'enfants d'un camp de vacances en bordure du lac. Une "évacuation" opérée le jour du départ, dans la bonne humeur, puisque les jeunes ont pu regagner leur car dans le camion de pompier, après avoir été portés un à un sur le dos des secours.

Un poste de commandement de crise a été mis en place au centre des sapeurs-pompiers d'Estavayer-le-Lac. C'est de là que sont coordonnées les différentes interventions.

La Nouvelle-plage n'est pas accessible pour le moment. Le camping est fermé depuis dimanche. Découvrez ces images impressionnantes vues du ciel, partagées sur la page Facebook de la Nouvelle-Plage.

Du jamais vu en 60 ans pour cette riveraine qui relativise la situation

L'embarcadère d'Estavayer-le-Lac est presque immergé.

Frapp - Audrey Raffaelli / Vidéo: Marion Pasquier / sc