Le goéland se plaît dans notre région

Cette espèce a été observée pour la première fois en Suisse en 1968. Plusieurs centaines de couples sont recensés sur le sol fribourgeois.

Ils sont gris et blancs avec un bec et des pattes jaunes. On pourrait facilement les confondre avec des mouettes. Originaires de Méditerranée, ces oiseaux qui s'aventurent en pleine ville de Fribourg, à Morat, sur les rives du lac de Neuchâtel ou sur un champ situé par exemple entre Chénens et Cottens, sont en réalité des goélands leucophées, précisément. Si vous ne les avez pas vus, vous avez peut-être entendus leurs cris plus ou moins stridents.

Le volatile marin a pris ses aises dans notre région et en Suisse depuis la fin des années soixante. Et depuis les années nonante, il prolifère. Au point de concurrencer deux espèces menacées: la mouette rieuse et la sterne pierregarin. "Les goélands leucophées peuvent aussi être un problème pour les habitants des villes", complète Adrian Aebischer, biologiste au Service des forêts et de la nature du canton de Fribourg.

L'espèce est protégée en Suisse. La seule solution pour préserver les mouettes et la sterne est d'empêcher le goéland leucophée de s'installer et de nicher, en installant des filets, par exemple.

RadioFr. - Vincent Dousse