Les applaudissements ne suffisent plus

La campagne pour des soins infirmiers forts a démarré à Fribourg. L'initiative sera soumise aux Suisses le 28 novembre prochain.

La section cantonale de l'Association suisse du personnel infirmier a lancé sa campagne ce mardi. Pour elle, il faut améliorer les conditions de travail et miser sur la formation pour éviter que les soignants quittent leur profession trop tôt.

"Le canton de Fribourg doit pouvoir assurer des soins de qualité. Et avec la pénurie actuelle de personnel, couplée au vieillissement de la population, il est indispensable que des mesures soient prises", estime Gérard Villarejo, membre du comité. 

Revaloriser oui, mais pas de cette manière

L'initiative de l'Association suisse du personnel infirmier veut ainsi améliorer les conditions de travail et miser sur la formation pour contrer la pénurie de personnel. Le Parlement fédéral est d'accord sur le principe de revalorisation, mais estime que l'initiative va trop loin. Il a préparé sa propre variante, qui n'entrera en vigueur qui si l’initiative est refusée. Le peuple suisse aura le dernier mot le 28 novembre prochain.

Voir le sujet de La Télé:

RadioFr. / La Télé - Delphine Bulliard / Gianluca Agosta