Percée des femmes dans les législatifs fribourgeois

Hormis l'augmentation inédite de la représentation féminine à Fribourg, les législatifs des chefs-lieux compteront 30 à 40% de femmes.

Il n'y a pas eu qu'une vague verte dimanche au premier tour des élections communales, les femmes sont aussi globalement plus présentes dans les législatifs communaux fribourgeois. En tout cas dans ceux des chefs-lieux des districts du canton. (voir notre infographie)

La poussée la plus flagrante est observée en Ville de Fribourg, où la représentation a bondi de 24% entre 2016 et 2021 pour s'établir à 54% (43 sièges sur 80). La représentation féminine y est donc majoritaire.

Vient ensuite le législatif d'Estavayer, où le taux de femmes est passé de 22% à 35% (21 sièges sur 50). Cette croissance s'est faite à Estavayer même, mais aussi dans le cercle électoral de Morens, où il n'y avait aucune femme en 2016. Désormais, elles sont 2 sur 3.

Dans les conseils généraux de Romont et de Bulle, l'augmentation avoisine les 8%, mais le pourcentage de femmes élues reste relativement bas. Il se situe entre 30 et 40%.

Et puis statu quo à Châtel-st-Denis, selon des résultats définitifs tombés lundi soir. La représentation des femmes est restée la même, soit 34% des sièges, depuis les dernières élections.

RadioFr. - Frédérique Antonin / sc