Port du masque toujours obligatoire dans les crèches

Dans un arrêt publié ce mercredi, le Tribunal cantonal rejette un recours déposé fin septembre par des parents.

Selon les trois recourantes - deux mamans et une assistante socio-éducative -, la directive émise fin août par le Service de l'enfance et de la jeunesse pour tous les professionnels de la petite-enfance viole la liberté individuelle et peut avoir un impact néfaste grave sur le développement physique et psychique de l'enfant. Selon elles, les tout-petits agissent par mimétisme et ont besoin de voir les émotions de l'adulte référant. 

Le Tribunal cantonal, de son côté, estime que l'obligation du port du masque pour le personnel constitue une mesure nécessaire pour lutter contre la propagation du virus et que celle-ci est légale.

De plus, les avis scientifiques sur lesquels se sont basées les recourantes ne remettent pas en cause l'obligation du masque en général. Le Service de l'enfance et de la jeunesse a aussi tenu compte des points de vue d'organisations spécialisées, avant de prendre sa décision.

Enfin cette directive a depuis été modifiée et des exceptions ont été mises en place, notamment si la distance de 1,5 m. est respectée.

Les recourantes peuvent encore faire appel au Tribunal fédéral.

RadioFr. - Frédérique Antonin