Olympic donne une leçon de basket à Neuchâtel

Fribourg a étrillé Neuchâtel (93-46) dans le 2e match de la finale des play-off. Olympic n'est plus qu'à une victoire d'un 20e titre.

Fribourg Olympic était trop fort mardi soir pour Neuchâtel. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Fribourg Olympic était trop fort mardi soir pour Neuchâtel. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Fribourg Olympic était trop fort mardi soir pour Neuchâtel. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Fribourg Olympic était trop fort mardi soir pour Neuchâtel. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
1 / 4

Il faudrait un petit miracle, ou une résurrection, pour qu'Union s'impose samedi dans sa salle et ranime la flamme de l'espoir lors de l'Acte III. Au vu des forces en présence mardi à Fribourg, Olympic semble intouchable.

Statistiques du match 

Tout a marché à la perfection pour l'équipe d'Aleksic. Les joueurs se sont régalés en alignant les alley-oops, en empilant les lancers francs (un sans faute sur les 23 premiers tirés!), en multipliant les interceptions (12 au total contre une seule à Union) et en démontrant envie et agressivité du début à la fin, sans jamais rien lâcher.

Fribourg évoluait sur un nuage, tandis que du côté neuchâtelois, seuls Killian Martin et Bryan Colon (17 pts) ont surnagé. Fofana n'a pas eu voix au chapitre.

La profondeur de banc des Fribourgeois est un atout maître. Pas évident de discerner le cinq de base dans cette équipe où chacun s'invite à la fête. Mention spéciale cependant à Miljanic et Mbala, brillants et combatifs, et à Kelly, pour ses passes.

Olympic avait remporté l'Acte I 84-75. Si les Neuchâtelois parviennent à ressortir la tête de l'eau après la déculottée de mardi, ils mériteront la médaille de la résilience.

ATS
...