Colin tenait la victoire à bout de bras dans Koh-Lanta

Dans l'archipel de Palawan aux Philippines, les Jaunes du Fribourgeois et les Rouges continuent de se mener une lutte acharnée.

Au réveil du 10e jour de l'aventure Koh-Lanta, l'équipe jaune des "Matingi" dont fait partie le Sarinois Colin Mottas s'est une nouvelle fois mesurée à la tribu rouge des "Cadlao" dans une épreuve intense et physique. Les équipes devaient chacune se séparer en deux groupes et tenir à bout de bras deux coéquipières accrochées à une corde, au-dessus de l'eau. Si l'une d'entre-elles tombait dans l'eau, la tribu entière perdait et se voyait infliger la malédiction du Totem Maudit...

Et pour les Jaunes, les épreuves se suivent et se ressemblent puisqu'une nouvelle fois, ce sont eux qui se sont imposés. Leur récompense? Un hamac, des nattes confortables, des coussins, des chaises en bois flotté ou encore des outils afin de construire d'autres objets susceptibles d'améliorer leur confort. Colin et le reste de l'équipe des Jaunes sont retournés sur leur camp heureux.

Mais malgré les victoires qui s'enchaînent et avec les jours qui passent, les premières tensions entre aventuriers ont émergé au sein de l'équipe des Jaunes. Le manque de nourriture, de sommeil ou encore le tempérament de certains y sont notamment pour quelque chose. Yannick a été critiqué par Colin et ses pairs parce qu'il ne participait pas réellement à la vie sur le camp. Heureusement pour les Jaunes, après une discussion collégiale entre tous les membres de la tribu, c'est plus sereins qu'ils se sont endormis, et ce, malgré une météo plus que capricieuse.

Égalité au conseil

Au réveil le lendemain, les deux tribus découvrent avec effroi qu'elles ont perdu le feu. La tempête de la nuit en est la cause. C'est donc dépités et affamées que Rouges et Jaunes se sont rendus à l'épreuve d'immunité qui les attendait. Le but de celle-ci était d'aller chercher à l'aveugle des sacs contenant des pièces qu'il faudrait empiler sur une barre par la suite. Une sorte de Colin-maillard en soi.

En relai, chaque membre des deux tribus suivait les consignes d'un coéquipier qui les guidait grâce à sa voix. Les Jaunes ont d'ailleurs fait toute la course en tête. La voix de Yannick portait loin à tel point que Colin, dernier relayeur de la tribu, a sprinté à l'aveugle en direction du dernier sac. C'est avec une confortable avance que les Matingi ont pu commencer la seconde partie de l'épreuve.

Mais les Rouges ont su faire preuve d'efficacité à la toute fin de la course et ont remporté le totem d'immunité. La tribu de Colin a dû par conséquent se rendre au conseil afin d'y éliminer un de leurs membres. Après un conseil tumultueux, ce sont finalement Stéphanie et Benjamin qui ont récolté le plus de votes. Mais chacun en avait reçu autant. Les Jaunes ont donc dû procéder à un nouveau vote afin de départager ces deux apprentis aventuriers. Une nouvelle fois, égalité. Un tirage au sort a donc déterminé le naufragé éliminé et c'est Stéphanie qui s'en est tirée in extremis. Benjamin a quant à lui vu son flambeau s'éteindre.

La prochaine émission de Koh-Lanta, "Le Totem Maudit", reviendra mardi 22 mars. La faim et la fatigue risquent de provoquer de nouvelles tensions. Le jeune Fribourgeois Colin Mottas continuera-t-il à aligner de belles performances?

Frapp - Luca Poli