Dans Koh-Lanta, Colin a tout donné en régate

Les épreuves se suivent et se ressemblent aux Philippines où les "Matingi" de l'équipe du Sarinois et les "Cadlao" s'affrontent toujours.

Dans l'archipel de Palawan aux Philippines, Rouges et Jaunes se sont réveillés avec une petite surprise en ce douzième jour de l'aventure puisque des dizaines de bambous se trouvaient sur leurs camps respectifs. Chaque tribu a dû s'affairer afin de construire deux embarcations utilisées lors de l'épreuve de confort du lendemain. L'objectif du jour? S'assurer que le radeau ainsi que la pirogue soient les plus efficaces possible. Chez les Jaunes, ce sont Colin et Bastien qui ont été les maîtres de chantier. Car lors des régates, les équipes n'ont pas droit à l'erreur s'ils ne veulent pas se voir infliger une nouvelle fois la malédiction du Totem Maudit...

A la clé de l'épreuve de confort, le kit de pêche! La tribu remportant les deux régates pouvait repartir sur son camp avec un fusil harpon, des palmes, des masques, des tubas. De quoi permettre de remplir les estomacs des apprentis aventuriers. Mais pour cela, encore faut-il remporter les deux courses. Autour d'un circuit, les deux tribus devaient se donner la chasse. Celle qui rattrapait l'autre remportait la victoire. Lorsque les pirogues se sont affrontées, ce sont les Rouges emmenés par Maxime qui ont gagné, notamment parce que les Jaunes sont partis dans le mauvais sens.

A l'inverse, lorsque les radeaux de fortune se sont donnés la chasse, les Jaunes de Colin et Bastien n'ont fait qu'une bouchée de leurs adversaires. Une troisième course a dû départager les deux tribus. Et ce sont une nouvelle fois les Matingi qui ont su être les plus performants. La tribu de Colin a pu repartir sur son camp avec le kit de pêche.

La rage de vaincre

C'est plus dépités que jamais que les Rouges rentrent sur leur campement. Et c'est avec la rage de vaincre que le lendemain, ils se sont présentés face aux Jaunes lors de l'épreuve d'immunité. Mais le Totem Maudit n'a pas dit son dernier mot puisque la conséquence de la défaite de la veille les a obligé à commencer l'épreuve avec un certain retard.

Jaunes et Rouges devaient dans un premier temps se rendre en mer afin d'accrocher à une corde une plateforme contenant des bandes de tissu. La corde était ensuite treuillée hors de l'eau par d'autres membres de la tribu. Enfin, il fallait s'emparer de ces bandes et les aligner en haut d'une palissade de telle manière qu'elles forment une fresque représentant un lézard géant.

Comme lors de la dernière épreuve d'immunité, les Jaunes ont fait toute la course en tête. Colin a d'ailleurs été le premier à s'élancer dans l'eau pour assurer une avance confortable à sa tribu. A la toute fin de l'épreuve, les Matingi se sont fait coiffer au poteau par les Coldao pour la simple raison que les Rouges ont su être plus logiques que les Jaunes au moment d'aligner correctement les bandes de tissu. Les Jaunes ont une nouvelle fois dû se résoudre à éliminer un membre de la tribu et c'est Stéphanie qui en a fait les frais. Elle avait déjà été sur la sellette lors du dernier conseil. 

Koh-Lanta, "Le Totem Maudit", ne reviendra exceptionnellement que dans deux semaines, soit mardi 5 avril. Avec les tensions qui s'exacerbent au sein des tribus, la faim qui tiraille les estomacs et la fatigue venant couronner le tout, la tribu jaune du jeune Fribourgeois Colin Mottas saura-t-elle rebondir?

Frapp - Luca Poli