Georges Godel a t-il ébruité les secrets de ses fonctions?

Deux députés s'emparent des révélations faites par l'ancien conseiller d'Etat dans un ouvrage récent. Ils parlent d'absence de déontologie.

Elias Moussa et Grégoire Kubski, tous deux députés et membres du Parti socialiste (PS) estiment que dans son livre, l'ancien directeur des finances Georges Godel n'aurait pas fait preuve de respect vis-à-vis des ses collègues du gouvernement ainsi que de tous les membres de l'administration. Cette information a d'ailleurs été confirmée par plusieurs médias.

Dans son livre, Georges Godel a notamment visé certains de ses anciens collègues, dont la Verte Marie Garnier, qui a indiqué à RadioFr. qu'elle n'envisage pas, dans l'immédiat, de donner suite aux propos contenus dans l'ouvrage.

Les députés s'inquiètent également de savoir si tous les moyens ont été mis en œuvre au sein du Conseil d'Etat pour assurer le secret de fonction. Parmi les revendications d'Elias Moussa et de Grégoire Kubski, il est aussi question de savoir si Georges Godel doit être amené ou non à quitter les conseils d'administration dont il fait encore partie. En tout, ce sont une quinzaine de questions que les élus posent au gouvernement cantonal.

"Est-ce que le Conseil d'Etat estime que Georges Godel a violé son secret de fonction?", "est-ce que la police et/ou le Ministère public a ouvert une enquête pénale à son encontre?" ou encore, "est-ce que le gouvernement considère que la publication du livre en question met en danger la confiance nécessaire au bon fonctionnement du Conseil d’Etat?", ce ne sont que quelques-unes des interrogations que les députés adressent au gouvernement.

RadioFr. - Lauriane Schott