La drogue saisie à Romont sera brûlée

On ne sait pas où ni quand, mais les 500 kilos de cocaïne retrouvés dans l'usine Nespresso seront détruits.

"C'est le procureur en charge de l'instruction qui décide quand la drogue peut être brûlée, puis la brigade des stups procède à la destruction, sous surveillance", explique Bernard Vonlanthen, porte-parole de la police fribourgeoise.

Impossible de savoir où la drogue sera incinérée. "Parfois c'est à Berne, à Neuchâtel ou encore à la Saidef (ndlr l'usine d'incinération des déchêts à Posieux). On a déjà incinéré des produits stupéfiants sur ce site par le passé", relève encore le communicant.

Le 5 mai dernier, une demi-tonne de cocaïne avait été retrouvée dans l'usine Nespresso à Romont. La marchandise avait été découverte par des employés dans des conteneurs partis du Brésil. Il s'agit de la deuxième plus grande saisie de l'histoire suisse récente.

Frapp - Sophie Corpataux