La matinale électorale de Michèle Courant et Nicole Ayer

Les deux candidates de Démocratie Directe visent le gouvernement cantonal. Elles veulent notamment "rendre le pouvoir au peuple".

Deux candidates inconnues font une arrivée remarquée dans la course au Conseil d'Etat fribourgeois. Il s'agit de Michèle Courant et de Nicole Ayer, colistières pour la formation Démocratie Directe, Spiritualités et Nature. Un parti politique qui défend des positions complotistes.

Nouveau venu dans le paysage politique, ce parti a approché les deux Fribourgeoises pour qu'elles se présentent au Conseil d'Etat, un jour avant le dépôt des listes. Aucune d'elles n'était jusqu'alors membre de la formation "Démocratie Directe, Spiritualités et Nature" mais toutes deux disent se retrouver dans les valeurs défendues par le parti. 

Ancienne chargée de cours et de recherches auprès de l'Université de Fribourg, Michèle Courant est aujourd'hui à la retraite. A 63 ans, elle explique proposer sa candidature au Conseil d'Etat car "le gouvernement fédéral n'est plus au service du peuple" et que "nous sommes en guerre".

Ecouter l'interview politique de Michèle Courant:

Âgée de 55 ans, Nicole Ayer est aujourd'hui serveuse, après avoir exercé en tant que thérapeute et travaillé de nombreuses années comme secrétaire et caissière dans plusieurs communes. La crise liée au Covid a poussé la Gruérienne à s'engager en politique, notamment pour "rendre le pouvoir au peuple".

Ecouter l'interview politique de Nicole Ayer:

Les candidats au Conseil d'Etat doivent également répondre à une question posée par les électeurs de demain sur différents thèmes (éoliennes, numérique à l'école ou encore vaccination). "Pensez-vous que les élèves du primaire doivent aller plus souvent aux cours de natation?", demande Caroline à Michèle Courant. "Comment voyez-vous la Suisse en 2050?", s'interroge Elliot. Une question destinée à Nicole Ayer.

Retrouvez ici toutes les matinales électorales

RadioFr. - Loic Schorderet