Reflets de Fribourgeois au fil de la rue de Lausanne

Fri Art a délocalisé l'exposition du photographe Thomas Kern dans les vitrines des commerces de la ville. A voir jusqu'au 28 février.

Le centre d'art contemporain a accueilli en décembre dernier l'exposition "Je te regarde et tu dis" de Thomas Kern, lauréat de la 12e édition de l’Enquête photographique fribourgeoise, mise au concours tous les deux ans par le Service de la culture. L'Argovien, à deux reprises couronné par un World Press Award, a réalisé une soixantaine de portraits noir/blanc d'habitants du canton. Une trentaine ont été sélectionnés par Fri Art.

Les sujets ont été capturés sans filtre en ville et dans la campagne. "Il s'agissait pour moi de rencontrer des gens qui ne sont rien d'autre qu'eux-mêmes, explique Thomas Kern. Je voulais avoir une rencontre très directe avec les Fribourgeois. Tous m'ont fait confiance, ce qui m'a touché." Une force universelle se dégage des clichés. "Il a cherché à aller au naturel, abonde Marie Gyger, coordinatrice artistique à Fri Art. D'ailleurs, le titre de l'exposition évoque un moment d'échange, une réciprocité." Un sentiment cruellement absent en temps de pandémie.

Fermée en raison des restrictions sanitaires, l'institution propose de découvrir cette série photographique dans les vitrines des commerces de la rue de Lausanne jusqu'à la fin du mois. Les portraits ont été placés dans les librairies, les magasins de vêtements ou encore les coiffeurs. A vous de les repérer.

Voir le sujet de La Télé:

La Télé / Frapp - Alexia Nichele